Michel Maffesoli est un sociologue passionnant. Dans son nouvel ouvrage “La Nostalgie du sacré”, il a décidé d’écrire à ce qui compte le plus finalement : le sacré, le magique, le spirituel, bref l’invisible. Il étudie ainsi les étapes qui jalonnent ce ” retour du sacral ” : la réhabilitation des sens et d’une raison sensible, l’importance du partage, du mystère, de l’initiation – mais aussi l’ancrage nécessaire dans la tradition. Un essai profond, qui propose au lecteur non pas un retour au catholicisme comme institution et dogmatisme, mais une véritable résurgence de la catholicité. Ainsi que le retour à une appréhension populaire et émotionnelle de la transcendance.

Il est connu (et décrié) pour s’être intéressé très tôt à ce sujet mais il nous explique comment nous passons d’une période moderne dans laquelle notre fil directeur et le fondement même du capitalisme était la rationalisation généralisée de l’existence. Ce qui aboutit au désenchantement voire une démagification du monde.

Alors qu’on était dans une culture de séparation du corps et de l’esprit nous revenons aujourd’hui à une conception plus holistique (globalisante) du monde. Le corps dans son intégralité.

Ce podcast proposé par Vlan, dans cette discussion entre Grégory Pouy et Michel Maffesoli sont abordés l’écosophie, l’écologie, la religion, le capitalisme, la politique, l’individualisme et comment nous sommes en réalité dans une crise civilisationnelle qui va voir advenir un nouveau paradigme plus proche de l’époque de la renaissance que de celle du modernisme dont le triptyque : individualisme, capitalisme, progressisme semble totalement dépassé et anachronique.

Un épisode plein de sagesse, de bienveillance, du culture mais toujours sans se prendre trop au sérieux. En espérant que vous y trouverez beaucoup de ressources pour envisager le fameux (désormais) “monde de demain” auquel nous devons nous préparer car il advient bon gré mal gré.

Belle écoute !

massa commodo Aenean non quis dolor neque.